Économie sociale

Vers de nouvelles formes d’ancrage de l’économie sociale et solidaire au sein des universités françaises

Cet article dresse un état des lieux des initiatives d’économie sociale et solidaire (ESS) au sein des universités françaises, qui peuvent être portées par des enseignants, des étudiants ou encore des services de l’université. Apparues au début du XXe siècle, ces initiatives dépassent les seules vocations d’enseignement et de recherche, et s’inscrivent dans des logiques militantes d’enseignants ou d’étudiants, ainsi que dans une perspective de transformation de la place de l’Université dans la société. Ce panorama est prolongé par l’étude d’une coopérative étudiante éphémère, Coop’en 8, portée par le service « insertion » de l’université Paris-8, illustrant une évolution majeure dans la manière dont l’Université française accueille de plus en plus souvent l’ESS en l’inscrivant dans ses missions.

 

Numéro de revue: 
360
Année de publication: 
2021
Auteur(s): 
Élodie Ros, Lamia Bouadi, Carole Brunet

Le quadrilatère de Desroche appliqué à l’entreprise d’ESS : nouvel exercice de géométrie coopérative

Le quadrilatère de Desroche, avec ses quatre angles symbolisant les populations de managers, de l’administration (conseil d’administration), des employés et des sociétaires, a été formalisé en 1976 pour expliciter le fonctionnement spécifique de la coopérative et sa dynamique interne. Cet article montre comment ces catégories de population mais aussi les projets et les fonctions internes peuvent concourir à l’équilibre démocratique d’une structure. En prenant appui sur des observations réalisées au sein d’une soixantaine de coopératives et d’associations loi 1901, l’auteur propose une lecture des dysfonctionnements de l’entreprise d’économie sociale et solidaire contemporaine, en présentant les quadrilatères pathologiques que l’on retrouve parfois dans certaines associations, Scop, CAE ou Scic, mais aussi les voies pour retrouver le quadrilatère d’origine et son équilibre.

Numéro de revue: 
360
Année de publication: 
2021
Auteur(s): 
Yves Cariou

Les relations dialectiques entre l’entrepreneuriat social et l’ESS au Maroc

Le développement de l’entrepreneuriat social, dans son acception dominante d’origine anglo-saxonne (social entrepreneurship), divise parmi ceux qui  défendent une pluralité des formes d’entreprendre : peut-il (re)dynamiser le secteur de l’ESS, ou bien s’agit-il d’une énième réinvention du capitalisme ? De telles positions gagnent à être étayées par des analyses contextualisées, ce que l’auteur réalise dans cet article à partir d’une enquête conduite au Maroc dans les années 2010, montrant que l’entrepreneuriat social y a d’emblée été bien plus proche du modèle porté par la start-up que de celui de l’entreprise sociale. Les « entrepreneurs sociaux » marocains témoignent ainsi d’une vision peu critique du capitalisme, bien que la recherche d’utilité sociale soit au cœur de leur engagement. Si, paradoxalement, cela participe à la marginalisation des structures de l’ESS, cet attrait pour le « social » pourrait être favorable à l’émergence de pratiques plus solidaires.

 

Numéro de revue: 
360
Année de publication: 
2021
Auteur(s): 
Quentin Chapus

Le succès d’ESS Live, la première web TV consacrée à l’ESS, à La Réunion

Le 19 novembre 2019, au cours du Mois de l’ESS, l’université de La Réunion a lancé sa web TV consacrée à l’économie sociale et solidaire : ESS Live. Inédite au niveau local comme national, la démarche résulte d’une collaboration entre l’université et la Chambre régionale de l’ESS (Cress) de La Réunion.