L’urgence post-Covid selon la Coopération agricole

Selon une enquête menée au cours des dernières semaines par la Coopération agricole, les coopératives agricoles françaises ont subi une perte moyenne de 28 % de leur chiffre d’affaires durant la période de confinement. Les plus touchées sont celles de la filière vinicole, avec une baisse de plus de 50 % du chiffre d’affaires.
La Coopération agricole a publié sur son site une plateforme de « mesures d’urgence » afin de « restaurer la souveraineté alimentaire et [de] réussir la transition écologique du producteur au consommateur » dans cette période de crise économique et sociale succédant à la crise sanitaire. Quatre axes stratégiques ont été définis :

  • renforcer un modèle agroalimentaire compétitif sur tous les marchés pour restaurer la souveraineté alimentaire française et européenne ;
  • utiliser les atouts du modèle coopératif pour renforcer la structuration des filières et accélérer la transition agroécologique du champ à l’assiette dans les territoires ;
  • financer la décarbonation et les transitions agroécologiques du producteur au consommateur ;
  • promouvoir le « produire en France » pour une alimentation saine et durable accessible à l’ensemble des consommateurs européens et au service du développement des territoires.

L’ensemble des propositions peut être consulté sur le site www.lacooperationagricole.coop/fr